MÉDITATION : Les Conditions Favorables

Apprendre à Méditer vers le Calme Mental

Il est crucial de s’efforcer à réunir les meilleures conditions qui supporteront notre pratique quotidienne de la méditation vers le Calme Mental.

Le grand maître Pabongka Rinpoche explique que lorsque les conditions favorables sont toutes réunies, la réalisation du Calme Mental authentique est possible en 6 mois. Mais lorsqu’une seule de ces conditions fait défaut, même méditer pendant 1000 ans n’apportera pas l’obtention du Calme Mental.

Du livre Apprendre à Méditer :

Conditions nécessaires à l’atteinte du calme mental


Une fois accomplies les pratiques préparatoires communes, il existe six conditions spécifiques permettant de générer rapidement la concentration si elle n’est pas encore née et de lui permettre de croître et ne pas diminuer si elle l’est déjà.

Dans Les terres des auditeurs, Asanga fait mention de trente-quatre préalables. Dans d’autres textes, le maître Bodhibhadra en dénombre neuf, le mahasiddha Nagpopa trente-trois, etc. Cependant, Kamalashila explique dans Les étapes de la méditation, tome 2, qu’ils peuvent tous être regroupés en six points, qui seront présentés ici :

1. Demeurer dans un endroit doté des cinq particularités ;

2. Diminuer les désirs perturbés ;

3. Cultiver le contentement ;

4. Avoir une éthique pure ;

5. Abandonner complètement les distractions de la société ;

6. Abandonner complètement les pensées conceptuelles telles que le désir.

Ceci est donc un bref résumé des 6 conditions favorables qui nous aideront énormément dans notre objectif d’atteindre le Calme Mental. Il s’agit de prendre le temps de les développer tout doucement, de nous familiariser avec elles graduellement. L’esprit en profitera au fur à mesure que nous essayons de faire ces efforts positifs.

 

Les Conditions Favorables dans le livre Apprendre à Méditer du maître bouddhiste tibétain Lama Samten et les formations du Calme Mental au Centre Paramita.

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être publiés