>

29 Juin Cérémonie Esprit d'Eveil | 30 Juin Journée Porte Ouverte

Boutique DHARMA | Petit Nalanda LIVRE Fondements de la Philosophie Bouddhiste | Volet 5 L'Abhidharma
Boutique DHARMA | Petit Nalanda LIVRE Fondements de la Philosophie Bouddhiste | Volet 5 L'Abhidharma
Boutique DHARMA | Petit Nalanda LIVRE Fondements de la Philosophie Bouddhiste | Volet 5 L'Abhidharma
Boutique DHARMA | Petit Nalanda LIVRE Fondements de la Philosophie Bouddhiste | Volet 5 L'Abhidharma
Boutique DHARMA | Petit Nalanda LIVRE Fondements de la Philosophie Bouddhiste | Volet 5 L'Abhidharma
Boutique DHARMA | Petit Nalanda LIVRE Fondements de la Philosophie Bouddhiste | Volet 5 L'Abhidharma

Fondements de la Philosophie Bouddhiste | Volet 5 L'Abhidharma

Distributeur
Boutique DHARMA | Petit Nalanda
Prix normal
€20,00
Prix réduit
€20,00
La quantité doit être supérieure ou égale à 1

 

L’Abhidharma
Programme d’études – Volet no. 5

Ce livre est le volet 5 sur 5 regroupés dans le thème Fondements de la Philosophie Bouddhiste; Ces 5 livres sont utilisés pour le programme d'études avancées nouvellement mis en place par le Centre Paramita.

La définition de chose est « capable d’accomplir une fonction ». Chose, existant et objet de connaissance sont mutuellement inclusifs. Si on les divise, il y en a deux : choses permanentes et choses impermanentes. Des exemples de choses permanentes sont : l’espace non-composé, les cessations analytiques ou les cessations non-analytiques. Des exemples de choses impermanentes sont : les nés, les produits et les impermanents. De même, on peut diviser les choses en deux : les vérités conventionnelles et les vérités ultimes.

La définition d’une vérité conventionnelle est « ce qui est observé comme phénomène dont la cognition qui l’appréhende est annulée lorsqu’il est détruit ou cognitivement divisé en ses parties individuelles ». Un vase en est un exemple, car si un marteau détruit le vase, la cognition qui l’appréhende est annulée.

La définition d’une vérité ultime est « ce qui est observé comme phénomène dont la cognition qui l’appréhende n’est pas annulée lorsqu’il est détruit ou cognitivement divisé en ses parties individuelles ». Des exemples sont les particules sans parties directionnelles, les moments de conscience sans parties [temporelles] et les non-composés.