Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence
Conference Avril-Mai - REIMS | Apprendre à Méditer | 01 Mai 19:00 Conférence

STRASBOURG | Comment Lâcher Prise ? | 30 Avril 19:00 Conférence

Distributeur
Centre Paramita de Paris
Prix normal
€15,00
Prix réduit
€15,00
La quantité doit être supérieure ou égale à 1

Strasbourg 30 Avril 🙏 Comment Lâcher Prise ?

Reconnaître l’emprise afin de lâcher prise

On parle souvent de nos jours de l’importance de lâcher prise. Cependant, si nous ne savons pas bien identifier ce qui exerce une emprise, nous ne saurons pas comment nous devrions lâcher prise. Par exemple, nous ne pourrons pas attraper un voleur si nous ne savons pas à quoi il ressemble. Nous ne saurons pas non plus où tirer une flèche si nous ne voyons pas la cible.

C’est l’emprise sur le soi qu’il faut reconnaître; elle s’exprime habituellement par les mots « moi, ma, mon, mes, etc. ». En termes plus communs, on pourrait également l’appeler « l’égo ». Relâcher cette emprise est ce qu’on pourrait appeler le lâcher-prise.

Ainsi, c’est envers ce fauteur de trouble intérieur qu’est l’égo ou l’emprise sur le soi que nous devrions relâcher notre emprise. Lâcher prise ne signifie donc pas de devoir laisser aller ou abandonner ce qui nous est extérieur : amis, travail, famille, relations, matériel, etc. Ce sentiment de « moi », que l’on appelle le soi, est quelque chose que l’on considère essentiel et qui émane du plus profond de notre coeur.

On ne considère pas « les autres » de la même manière. Cela provient de la très forte emprise sur le moi. Pourtant, nous sommes égaux aux autres en ce qui concerne notre souhait de ne pas souffrir et d’être heureux. Si l’on médite continuellement sur cela, les problèmes qui nous assaillent présentement les uns après les autres cesseront de se produire.

Conférence Strasbourg le 11 Janvier | Apprendre à Méditer 

Conférence Strasbourg le 13 Janvier | Gestion des Émotions 

Conférence Strasbourg le 30 Avril | Comment Lâcher Prise ?

Formation Méditation complète à Strasbourg < Apprendre à Méditer > de 2 jours sur le Calme Mental les 4 et 5 Mai. Les samedi et dimanche de 0900 à 1600. Sans repas ni hébergement.

Que l’on soit un homme ou une femme, jeune ou âgé, riche ou pauvre ne fait aucune différence. Tout le monde peut lâcher prise. Par exemple, il arrive que des gens très pauvres tels des itinérants se disputent et se querellent quotidiennement pour défendre un simple espace pour dormir. Même les animaux ont cette emprise sur le soi. Si l’emprise sur le soi trouble l’infime bonheur des animaux en les faisant se quereller et se disputer, il va sans dire qu’il trouble également le bonheur des humains. L’emprise sur le soi peut aussi être présente chez les personnes riches.

Par exemple, une personne qui pense uniquement à faire de l’argent aura de la misère à dormir et passera le plus clair de son temps à travailler, de sorte qu’elle n’aura peut-être même plus de temps pour des choses essentielles à sa survie, comme de manger et de boire. De même, nous n’expérimenterons pas un seul instant de repos et passerons toute notre vie dans la crainte si nous ne sommes préoccupés que par la protection de nos biens. Une telle personne ne pourra pas profiter des grands avantages et des libertés de sa vie humaine. Sa vie sera vide de sens.

Lieu : La salle sera communiquée en décembre. Merci de votre patience et compréhension.

Billets : Par email avec code QR pour faciliter l'entrée de tous les amis.

Heures : 19:00 à 21:00

Contact : 06 47 86 37 33 Centre Paramita de Paris, 75013, conferences@centre-paramita.fr

Strasbourg Information
Jérôme Tomé
Tél : 06 81 25 86 15
Email : jerome.tome@free.fr

 

JASON SIMARD - Conférencier 

Jason Simard est l'enseignant principal du Centre Paramita de Montréal qui a pris les voeux de moine en 2010 auprès de Guéshé Dawa en Inde et reçu l'ordination monastique auprès de S.S. Dalaï-Lama en 2014 et reçu l'ordination complète de moine en février 2018 à Dharamsala toujours auprès de Sa Sainteté. Depuis 2000, Jason s'est intéressé à l'enseignement du Bouddha et a rencontré son premier enseignant, le maître bouddhiste tibétain Lama Samten, en 2002. Jusqu'à 2006, Jason accompagne Lama Samten dans ses cours, conférences, etc. partout où il va et étudie la philosophie bouddhiste tibétaine auprès de lui. *Jason enseigne et explique d'une manière simple, claire et humoristique que tous apprécient beaucoup, débutants comme avancés. L'important est néanmoins de bien comprendre afin de développer le feu positif de notre motivation, car notre projet de trouver la paix de l'esprit et le bonheur intérieur est quelque chose que nous tient tous à cœur !

 
 
 
 

 

Philosophie Bouddhiste Tibétaine

Notre monde actuel a vu naître le bouddhisme il y a environ 2550 ans. En effet, c'est à ce moment qu'apparut le Bouddha Shakyamuni, venu enseigner en la terre sacrée de l'Inde. Dans son immense bonté, il sut partager avec les êtres, en toute impartialité, les enseignements des trois corbeilles (vinaya, soutra et abhidharma). Ces instructions permettent respectivement la pratique des trois entraînements supérieurs que sont l'éthique, la concentration et la sagesse. Par ses nombreux enseignements, le Bouddha sut s'adapter aux besoins, motivations et capacités de chacun de ses disciples.

Ces enseignements furent transmis à Maitreya et Manjoushri, puis respectivement à Asanga et Nagarjouna, qui eux-mêmes les transmirent aux deux lamas érudits, Serlingpa (Suvarnadvipi-Dharmakirti des Îles Dorées) et Rikpékouyouk (Vidyakokila l'Aîné). Ces deux lignées d'enseignement, nommées respectivement de la vaste pratique et de la vue profonde, furent par la suite réunies en la personne du maître indien Atisha Dipamkara. Ce dernier les transmis au Tibet de manière splendide durant les 17 dernières années de sa vie, sachant les adapter au peuple tibétain afin de faciliter leur compréhension. Il les transmit à son principal fils spirituel Dromtonpa. Ces enseignements furent ensuite gardés intacts par une lignée ininterrompue de maîtres comme le Dalaï-Lama jusqu'au pionnier Lama Tsongkhapa, fondateur d'une excellente tradition présentant les instructions sur le calme mentale et la vision pénétrante encore très vivante à notre époque.

On dit habituellement que tous les enseignements du Bouddha visent l’atteinte de l’éveil par la pratique de deux sortes de méditations : la méditation de concentration et la méditation analytique. La première vise l’atteinte du calme mental (samatha), tandis que procure la vision pénétrante (vipassana).

On appelle calme mental l’état d’esprit qui se pacifie en demeurant concentré en un point intérieurement. Après l’avoir obtenu, il est possible de faire naître la vision pénétrante : une sagesse discenrant chacun des phénomènes, conjuguée à la félicité de la souplesse méditative induite par le pouvoir de l’analyse.

Le calme mental est donc l’arrêt temporaire des perturbations mentales de l’esprit. En calmant l’esprit, celui-ci devient clair. Cela permet une profonde analyse, par la vision pénétrante, qui pourra éliminer définitivement la racine même de ces perturbations.